Сценарий спектакля на французском языке

Действующие лица

Nicolas

Julie

Eudes

Rufus

Claire

Annie

L’institutrice

L’inspectrice

Papa  d`Eudes ( голос за сценой)

 

Инвентарь : детская игра Рулетка

 

Сцена 1. Учебный класс. Столы ( 3), стулья (6). Музыка для начала. Можно использовать любую фоновую мелодию из французских фильмов. Например из фильма «Игрушка»

Ребята располагаются за одним столом.

На авансцене  Nicolas.

La roulette

Nicolas  – Julie, qui a un papa drôlement riche qui lui achète tout ce qu’elle veut, apporte tout le temps des choses terribles à l’école. Aujourd’hui, elle est venue avec une roulette dans son cartable, et elle nous l’a montrée à la récré. Une roulette, c’est une petite roue avec des numéros peints dessus, et où il y a une bille blanche.

Julie – On fait tourner la roue et quand elle s’arrête, la bille se met en face d’un des numéros; et si on a parié que c’est en face de ce numéro qu’elle allait s’arrêter, on a gagné à la roulette.

Eudes – Moi, j’ai vu comment on y joue dans un film de cow-boys. Mais la roulette était truquée, alors le jeune homme a sorti son revolver, il a tué tous les ennemis, il a sauté par la fenêtre pour monter sur son cheval et il est parti au galop!

Rufus.– Ah! je savais bien qu’il y avait un truc! 

Julie, — Imbécile, c’est pas parce que la roulette du film de cet imbécile d` Eudes était truquée, que ma roulette est truquée aussi!

Rufus et Eudes — Qui est un imbécile? 

Claire. — Moi, j’ai vu qu’on jouait à la roulette dans une pièce à la télé. Il y avait une nappe sur une table avec des numéros, et les gens mettaient des fiches sur les numéros, et ils s’énervaient quand ils les perdaient, leurs fiches.

Julie, — Oui, dans la boîte où il y avait ma roulette, il y avait aussi une nappe verte avec des numéros et des tas de fiches, mais ma mère n’a pas voulu que j’amène tout à l’école. Mais ça ne fait rien on pourra jouer quand même.

Nicolas — Et avec quoi on va jouer, puisqu’on n’a pas de fiches?

Julie — Ben, on a tous des sous. Alors, on va jouer avec les sous, tant pis. Celui qui gagne prend tous les sous des copains.

Annie ( qui mangeait) — Moi,  mes sous, j’en ai besoin pour acheter un petit pain au chocolat, à la sortie.

Nicolas — Ben justement, si tu gagnes les sous des copains, tu pourras acheter des tas de petits pains au chocolat.

Eudes — Ah! oui? Alors, parce que la grosse a choisi par hasard un numéro, elle va se payer des petits pains au chocolat avec mes fiches? Jamais de la vie! C’est pas du jeu, ça!

Annie Je vais gagner tout l’argent  et mangerai les petits pains devant toi, et je ne t`en donnerai pas.

Julie — Bon, on ne va pas passer la récré à discuter! Choisissez vos numéros!

Nicolas 12, Annie le 6, Claire le 0, Eudes le 25, Julie le 36.

Rufus – Je ne veux pas perdre mes sous à cause d’une roulette truquée.

Julie — Mais elle n’est pas truquée! 

Rufus.— Prouve-le. 

Annie. — Allez, quoi! On y va?
Julie a fait tourner la roulette et la petite bille blanche s’est arrêtée devant le numéro 24.

Annie – Comment, le 24?  

Rufus – Ah! Je vous avais bien dit qu’elle était truquée. Personne ne gagne!

Eudes – Si. Moi je gagne! J’avais le numéro 25, et le 25 c’est le plus près du 24.

Julie — Mais, où est-ce que tu as joué à la roulette, toi?  Tu as joué le 25 et si le 25 ne sort pas, tu as perdu et puis c’est tout!

Annie. — Julie a raison. Personne ne gagne et on recommence.

Julie — Minute, minute. Quand personne ne gagne, c’est le patron de la roulette qui ramasse tout!

Claire.— A la télé, en tout cas, c’était comme ça. 

Annie — On t’a pas sonné, on n’est pas à la télé, ici! Si c’est pour jouer comme ça, je reprends ma fiche.

Julie — T’as pas le droit, tu l’as perdue.

Eudes — Puisque c’est moi qui l’ai gagnée. 

Julie — Allez, la première fois, c’était pour de rire. On recommence…

Rufus. — Bon. Je prends le 24.

Julie.- Je croyais que tu ne voulais pas jouer parce qu’elle était truquée, ma roulette? 

Rufus — Justement. Elle est truquée parce que c’est le 24 qui sort toujours!

Julie a regardé Rufus, il a mis un doigt sur son front.       Rufus allait ramasser les sous, mais Eudes l’a poussé.

Eudes – Non, tu vas pas ramasser ces sous. Tu as triché.

Rufus. – J’ai triché, moi? Mauvais joueur, voilà ce que tu es! J’ai joué le 24 et j’ai gagné!

Julie — La roulette est truquée, c’est toi-même qui l’as dit. Elle doit pas s’arrêter deux fois de suite sur le même numéro.

 

Сцена 2. 

L’institutrice (L’institutrice est entrée en classe, très nerveuse) – Arrêtez! Silence! Regardez-moi bien dans les yeux! 

Qu’est-ce que vous manigancez? Hmm?

Rufus -Ben, on jouait à la roulette et ils trichent tous, j’ai gagné, et…

Annie – Non, tu n’avais pas gagné. Et personne ne touchera à mes sous!

L’institutrice – Une roulette. Vous jouez avec une roulette à l’école! Et ça,?…
Mais ce sont des pièces de monnaie! Jouer pour de l’argent! Mais vos parents ne vous ont donc pas dit que le jeu conduit à la ruine et à la prison? Moi, je confisque cette roulette et cet argent. Et je vous donne à tous un avertissement.  

Prenez vos places. Mm l’inspectrice est dans l’école, je compte sur vous pour être tranquilles et pour bien faire attention.

L’institutrice – Je dois vous dire, que parlez seulement quand on vous poserait des questions, ne pas rire au mauvais moment, 

ne pas laissez tomber de billes comme la dernière fois, quand l’inspectrice est venue et qu’elle est tombée par terre, 

(à Annie) – ne mange pas quand l’inspectrice serai là, 

(à Claire) – cache le plus possible.

Rufus. – Voilà l’inspectrice! (Annie a eu très peur et elle a versé du jus de tomate partout sur la table.)

L’institutrice – Mettez la table plein du jus au fond de la classe. 

L’inspectrice (n’avait pas l’air très content.)  – Une classe doit être calme. Allons, mes enfants, mettez Cette table à sa place.” 

L’inspectrice – Bien, que faisiez-vous avant mon arrivée?”

Nicolas  – On changeait la table de place, 

L’inspectrice – Ne parlons plus de cette table! Et d’abord, pourquoi changiez-vous cette table de place?

Nicolas – A cause du jus .. .

L’inspectrice – Du jus? 

L’institutrice – Nous étions en train d’étudier la poésie, Le Corbeau et le Renard 

L’inspectrice  – Très bien, très bien, eh bien, continuez.”   (L’institutrice a montré Julie du doigt

L’institutrice – Vous, Julie, venez ici et dites-nous Le Corbeau et le Renard.”   (Mais l’inspecteur a levé la main.) 

L’inspectrice  à l’institutrice – Vous permettez? 

Et puis, il a montré Claire qui essayait de se cacher derrière son banc.

L’inspectrice – Vous là-bas, dites-nous Le Corbeau et le Renard. 

Claire a ouvert la bouche et elle s’est mis à pleurer. 

L’inspectrice  – Mais qu’est-ce qu’elle a? 

L’institutrice  – il faut excuser Claire, qu’elle a toujours très peur.

L’inspectrice  Alors c`est vous. (l’inspectrice a montré Eudes). 

Eudes –  Je ne connais pas Le Corbeau et le Renard par coeur, mais  je connais un peu l’histoire. 

C’était l’histoire d’un corbeau qui tenait dans son bec un roquefort. 

L’inspectrice – Un roquefort?  

Annie –  Mais non, c’était un camembert.

Eudes – Pas du tout, un corbeau ne peut pas tenir un camembert dans son bec, ça coule, et puis ça ne sent pas bon!

Annie – Ça ne sent pas bon, mais c’est chouette à manger. Et puis, ça ne veut rien dire, le savon ça sent bon aussi, mais c’est très mauvais à manger, j’ai essayé, une fois. 

Eudes – Bah, tu es laide et sale et je vais dire à mon papa, qui est agent de police, de te punir. 

(Alors Eudes et Annie se sont battus. Tout le monde s’est levé et a commencé à crier, sauf Claire qui pleurait toujours dans son coin.)

Nicolas qui était devant le tableau et qui disait Le Corbeau et le Renard. L’institutrice, l’inspectrice criaient “assez!” 

L’inspectrice a pris son mouchoir de sa poche et elle s’est essuyé le visage: elle  a mis du jus  partout

L’inspectrice Mademoiselle, je vous comprends. Votre métier demande beaucoup de courage. Vous êtes formidable. Continuez! Bon courage! Bravo!                                        Et elle est partie très vite. 

 

Сцена 3.

L’institutrice – Et maintenant vos carnets. Vos parents doivent sîgner vos carnets

Claire se met à pleurer. 

Clairele dessert et la télévision 

Eudes – Moi, je n’ai pas peur. Mon papa ne dit rien, je le regarde droit dans les yeux et il signe le carnet.»

Nicolas – Tu as de la chance, Eudes. 

Eudes – Si tu as peur de rentrer chez toi, c’est facile. Tu viens chez moi et tu restes coucher à la maison. 

Nicolas – Tu es vrai copain. 

Papa  d`Eudes – Au lit sans dessert, petit bon à rien.

Nicolas – Eudes n`a pas dû bien regarder les yeux de son papa. 

Je sais ce que mon papa me dira. Il me dira que lui, il était toujours le premier de sa classe. Et puis, il dira que je n’arriverai à rien et qu’on attendra le prochain carnet pour me permettre d’aller au cinéma. Mon papa va me dire tout ça, mais moi, j’en ai assez. Je vais lui dire que je suis très malheureux et que je vais quitter la maison et partir très loin. Je reviendrai seulement dans quelques années, et j’aurai beaucoup d’argent. Avec mon argent, j’emmènerai papa et maman au cinéma et tout le monde dira : «Regardez, c’est Nicolas qui emmène papa et maman au cinéma, même s’ils n’ont pas été très gentils avec lui…»

 

Приложение

 

LE CORBEAU ET LE RENARD 

 

    Maître Corbeau, sur un arbre perché, À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie
    Tenait en son bec un fromage. Et pour montrer sa belle voix,
    Maître Renard, par l’odeur alléché,              Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
    Lui tint à peu près ce langage :    Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
    Et bonjour, Monsieur du Corbeau,               Apprenez que tout flatteur
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !      Vit aux dépens de celui qui l’écoute
    Sans mentir, si votre ramage Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
    Se rapporte à votre plumage, Le Corbeau honteux et confus
   Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois., Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus